vengeance___froidPléthore de personnages, dont un journaliste qui joue à Tintin. Un méli-mélo de règlements de comptes, d'anciens nazis, de morts qui ressuscitent (au 3e jour ?), d'organisations clandestines, de liens de famille alambiqués, de revirements rocambolesques… Bref, autant d'éléments que je fuis dans les polars, a fortiori  quand ils sont tous réunis…
 
J'étais parfois perdue dans les noms, les lieux, les événements, les allusions au passé. A ma décharge : l'intrigue de cet opus - qui s'inscrit dans une série - est vraiment une suite des épisodes précédents, si bien qu'il manque pas mal de clefs pour tout saisir si on commence par celui-ci. Bon, il reste malgré tout une histoire cohérente, une vision d'ensemble lorsqu'on a terminé, et la lecture reste aisée, n'exagérons rien, notamment grâce à la brièveté des chapitres et à la vivacité du récit. Mais je ne réitererai pas avec ces auteurs, les soixante dernières pages d'action et de carnages entre super-héros m'ont vaccinée. Vraiment pas ce que je cherche dans un thriller.

06/20 -  Horloge  5-7 mai - couv sympa mais le contenu n'a rien à voir avec le vaudou

Vengeance à froid, Preston & Child, Archipel, mai 2012, 412 p.
 
Je remercie malgré tout Valérie T., LP Conseil et les éditions l'Archipel pour cet envoi surprise.
 
*   *   *

Challenge Thriller de Cynthia, catégorie "Même pas peur" : 30/8

Vous cherchez des idées "lectures-frissons" ? récap des thrillers lus par les inscrits ici.