tsiganesLu par Mr :

Jan Yoors, le narrateur, rend visite à un camp tsigane à douze ans, durant l'entre deux-guerres. Ces gens le fascinent. Aussi, bien accueilli par quelques uns, Jan décide de les suivre dans leurs déplacements, ceci sans en avertir ses proches. Les parents du jeune Jan le revoient six mois plus tard. Ils l'autorisent alors à se joindre à sa nouvelle famille d'adoption quand il le souhaitera.

Une courte introduction présente les origines des Tsiganes (XVème siècle). L'auteur raconte ensuite la vie qu'il a partagée avec les Tsiganes Lovara. Il décrit notamment les relations qu'il a entretenues avec cette communauté, leur regard sur les gadje, leur rapport avec l'argent, les codes sociaux en vigueur dans la kumpania  et avec les autres Roms. Des étapes importantes de la vie de ces Roms (fiançailles, mariage, mort, funérailles...) donnent lieu à de passionnantes descriptions des rituels qui les accompagnent, parfois cocasses à mes yeux (ainsi pour les épousailles que l'auteur "compare" aux ventes de chevaux ! - pages 197 et suivantes).

L'épilogue résume le tragique épisode de la seconde guerre mondiale.

L'écriture est très agréable. Ma seule réserve porte sur le caractère légèrement lassant de quelques passages du livre - ennui qui exprime bien la routine de la vie de ces Tsiganes durant quelques saisons.

En résumé, un excellent livre.

Un grand merci à Bruno pour l'idée - ça date ! Surpris et à Martine pour le prêt ! Visage

Tsiganes, Sur la route avec les Rom Lovara - Jan Yoors, Editions Phébus, Libretto, janvier 2011, 273 p. Première parution en 1990.