n_mirovskyLu par Mr :

Ada est la fille d'un commerçant juif. Pendant l'entre deux guerres, ils vivent dans un quartier situé entre la périphérie pauvre de sa ville et les riches quartiers situés sur ses hauteurs. La communauté juive de son pays est constituée de plusieurs catégories sociales, des plus démunis aux milieux banquier et d'affaires fortunés.

Alors qu'elle est encore une enfant elle tombe amoureuse du jeune Harry Sinner, fils d'une richissime famille de banquiers juifs, qu'elle a simplement croisé.

Après avoir tous deux émigré en France, ils s'y rencontreront à nouveau.

Resteront-ils séparés pour toujours par leurs différences sociales ?

L'auteur dresse un portrait sans concessions de la communauté juive à laquelle elle-même appartient, même si l'ostracisme et le violence dont les Juifs font l'objet dans certains pays de l'est de l'Europe sont dénoncés. La première partie du roman consacrée à l'enfance d'Ada m'a beaucoup plu mais j'ai trouvé la suite moins intéressante. Le style, propre à l'auteur, est en revanche remarquablement clair et agréable à lire, durant tout le livre.

Les Chiens et les Loups, Irène Némirovsky, Le Livre de Poche, mars 2008, 251 p.