jeudi 31 mai 2012

~ Secondes noires, Karin Fossum

Stress immédiat pour le lecteur, contaminé par celui de l'entourage d'Ida. Cette jolie fillette de dix ans est partie à vélo acheter sa revue préférée et des bonbons, elle en avait pour vingt minutes maximum, elle ne revient pas. Les minutes, les heures, les jours passent dans une attente angoissée de la part de ses proches. L'inspecteur divisionnaire Sejer se lance sur l'enquête, accompagné de Skarre. Chaque ouvrage de cette brillante série offre une intrigue complètement nouvelle, différente des précédentes. En revanche,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 30 mai 2012

- L'amour dure trois ans, film de Frédéric Beigbeder (2012)

L’Amour dure trois ans, le dernier film de Frédéric Beigbeder, sort aujourd'hui en DVD et Blu-ray.   " L’amour dure trois ans : thèse empreinte d’un pessimisme forcené pour certains, score très honorable voire inatteignable pour d’autres… " Synopsis : Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d'Anne. Il est sûr à présent que l'amour ne dure que trois ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer. Mais sa rencontre avec Alice va ébranler toutes ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 29 mai 2012

~ Rien de plus précieux que le repos, Yamina Benahmed Daho

L'auteur nous présente deux destinées pendant la guerre de Sécession aux Etats-Unis (1861-1865) et juste après ce conflit, qui se solda par l'abolition de l'esclavage : - expérience d'un médecin de guerre - et vie d'un groupe d'esclaves asservis par un exploitant de coton, blanc et fortuné, bien sûr...   Le propos est intéressant et les intentions sont louables : dénoncer la guerre et l'esclavage. Rien de bien nouveau sur l'horreur des combats, la boucherie, les blessés, les morts. Concernant la "traite des Noirs", on... [Lire la suite]
lundi 28 mai 2012

Qui a gagné quoi ?

D'abord les bonnes réponses : Jack Kerouac est né en 1922. (B) Le titre original de son premier titre, écrit de 1946 à 1948 et sorti en 1950 est The Town and the City.  (A) Sur la route  a été adapté en feuilleton radiophonique en 2005 par Radio France. (D) C'est Jacques Gamblin qui faisait la voix du narrateur. (B)  Jack Kerouac, alcoolique, est décédé à 47 ans d'une hémorragie digestive. (D) Puis un rappel des lots convoités : Et enfin les gagnantes : - deux places de ciné pour FabiEve,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
lundi 28 mai 2012

~ Je tue les enfants français dans les jardins, Marie Neuser

 LIVRE CHOC ! Quand le malaise au travail devient torture... Le titre vous évoque un polar ? Vous n'y êtes pas. Mais on peut parler de roman "noir", oui. Il s'agit du quotidien cauchemardesque d'une jeune professeur d'italien, animée de bonnes résolutions pour devenir une enseignante passionnante et adulée, comme le fut son père, mais finalement malmenée par ses collégiens "au coeur d'un quartier pauvre dans une grande ville pauvre"  (p.62). Lisa enseigne depuis le début de l'année scolaire dans ce collège... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 28 mai 2012

~ Crains le pire, Linwood Barclay

Lu par Mr : Le narrateur, Tim Blake, est vendeur de voitures dans une concession. Sa femme, Suzanne, l'a quitté pour un autre vendeur de voitures, gérant de sa propre entrerprise, plus aisé mais peu scrupuleux vis à vis de l'origine des véhicules qu'il revend. Sydney, la fille de Tim et Suzanne disparaît brusquement, sans laisser de nouvelles... Les parents, puis la police envisagent le pire. Tim essaie de reconstituer les derniers jours de sa fille et commence une enquête auprès des personnes qu'elle fréquentait.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 28 mai 2012

~ Mitsuba, Aki Shimazaki

Japon, 1981. Takashi Aoki est commercial pour la puissante entreprise d'import-export Goshima. A près de trente ans, il est toujours célibataire, mais amoureux d'une de ses collègues. Peut-être va-t-il oser demander sa belle en mariage ? Ce n'est pas si simple, visiblement, dans ce Japon du début des années 1980. Les employés sont voués corps et âme à leur entreprise. On dispose d'eux et on les manipule comme de vulgaires pions au gré des besoins et désidérata des "puissants", quels que soient l'heure, le jour de la semaine,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 27 mai 2012

~ Le Prénom, film de Alexandre de La Patellière & Matthieu Delaporte

Famille, je vous aime... (???) Petit repas de famille : le frère et la soeur quadras, leurs conjoints respectifs et leur meilleur ami depuis l'enfance. Entre rigolades mi-figue mi-raisin et sujets sérieux, le ton monte vite, pour des prétextes futiles, au gré de la mauvaise humeur ou de la susceptibilité des uns, de l'esprit taquin ou des bourdes des autres... Je ne savais rien de ce film avant d'aller le voir, sinon que des proches avaient beaucoup aimé et "bien ri". Je m'attendais donc à un bon moment de détente. J'ai ri, oui,... [Lire la suite]
dimanche 27 mai 2012

~ Lire aux cabinets, Henry Miller

Voilà longtemps que ce petit livre m'interpelle, autant pour son titre que pour sa couverture. N'y allons pas par quatre chemins : il y a ceux qui lisent aux toilettes, et ceux qui trouvent ça trop dégueu - j'en suis. Mieux vaut, pour ces derniers, ne pas penser aux adeptes de cette pratique qui ont emprunté un livre avant eux à la médiathèque, ou à qui ils prêtent leurs ouvrages chéris... Henry Miller part de ce mode de lecture (qu'il déplore) pour se lancer dans des diatribes obscures pleines de condescendance sur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 27 mai 2012

~ Le premier qui pleure a perdu, Sherman Alexie

PEPITE ! Une magnifique histoire d'Indiens... contemporaine et sans cowboys. Junior/Arnold a quatorze ans. Il cumule beaucoup de handicaps : hydrocéphalie, strabisme, pieds immenses - ce qui suffit à en faire le souffre-douleur du coin. Indien, il vit dans une réserve où règnent misère et alcoolisme. Ses parents ne font pas exception, mais ils n'en sont pas moins aimants et attentifs à leurs deux enfants. La cruauté et la violence sont omniprésentes dans la "tribu" (sic). Positif, volontaire, sensible et très intelligent,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,