danse_petits_papiersUn petit poussin naïf, innocent, à l'écoute des autres et plein de sagesse, se joint à un cirque ambulant de tsiganes. Pêche, voyage, musique, découverte du monde, coup de foudre, et jolies maximes qu'il extrait de son chapeau.

Voici une fable pour adultes, peuplée d'animaux plus ou moins personnifiés : tous sont habillés mais certains ont de surcroît un corps humain. Le trait est superbe, les teintes pastel/pâles évoquent les vieux albums des années 1940-50 qui faisaient le joie de nos parents ('Fillette' et 'Lisette' pour les filles). C'est plein de charme, de poésie, c'est un hymne à la tolérance, à la différence, mais bon... je n'y ai pas été sensible. Envie de conclure par un "tout ça pour ça" vaguement désabusé, et nulle attirance pour la suite de ce diptyque...

Allez plutôt découvrir les billets enthousiastes et appétissants de Noukette, Gridou et Jérôme !

Pensif  12/20 -  Horloge  < 30 min.

Abélard, t.1 : La danse des petits papiers - Renaud Dillies & Régis Hautière, Dargaud, juin 2011, 64 p.