les_montagnes_hallucin_esLu par Junior :

Cette BD reprend la célébre nouvelle éponyme de l’écrivain américain H.P. Lovecraft.

Comme dans la plupart des nouvelles de Lovecraft, le récit revient au point de départ dans les dernières pages, après un long flash-back qui représente l'essentiel de l'histoire ("Dans l'abîme du temps", "L'affaire Charles Dexter Ward", "Le monstre sur le seuil").

Il s’agit d’une équipe de scientifiques qui vont explorer l’Antarctique, une terre totalement inconnue à cette époque.

J'ai adoré cet album.

J'avais également beaucoup aimé la nouvelle de Lovecraft, qui, en plus d'être palpitante et plaisante à lire, nous apprend une grande partie des bases de la mythologie Lovecraftienne (Cthulhu, les Anciens, les Shoggoth, etc.). L'oeuvre de Lovecraft est complexe, et il faut donc réussir à mettre en rapport les éléments mythologiques présents dans les différentes nouvelles, quitte à les relire plusieurs fois.

Comme dans L'affaire Charles Dexter Ward, je trouve que Culbard résume bien et clairement le texte d'origine qui est assez long, voire trop. Ce qui est préférable à l'original, c’est que les descriptions si interminables et si scientifiques qu’elles en deviennent quasi-abstraites laissent ici place à de belles illustrations. 

Les montagnes hallucinées, Culbard (d'après une nouvelle de Lovecraft), Akileos, novembre 2010, 128 p.