je_ne_suis_pasA quinze ans, John est fasciné par la mort, les cadavres et les tueurs en série. Il faut dire que sa mère et sa tante sont thanatopractrices, et qu'il leur prête volontiers main forte depuis plusieurs années... La maman commence malgré tout à s'inquiéter des marottes du fiston, au point de le faire suivre par un psy. Ce dernier diagnostique une sociopathie. Mal à l'aise, il s'emploie à remettre l'ado dans le droit chemin, ou tout au moins à l'empêcher de franchir le pas. John va trouver du grain à moudre et pouvoir jouer au profiler lorsqu'un serial killer commencera à sévir dans son voisinage.

Ouch, un humour noir décapant, des remarques très futées... mais il faut malgré tout être motivé et avoir l'estomac bien accroché pour lire ce thriller glauque, malsain, flippant. Descriptions de soins thanatopraxiques, aucun détail n'est épargné sur les instruments qui aspirent, injectent, sur les fluides qui s'écoulent des macchabées, etc. J'ai sauté des paragraphes, et même des pages entières en regardant de profil et d'un oeil où je pouvais reprendre. Cela ne m'a pas empêchée de comprendre l'intrigue et de l'apprécier au moins sur un premier tiers, mais de vomir, si, certainement.

Un roman à suspense original, dommage qu'il dérive vers le fantastique (faut-il y voir une image de la schizophrénie ?), ce n'est pas ce que j'attends d'un thriller. Nulle envie de découvrir davantage cet auteur.

Pensif  12/20  - Horloge   08 & 09/07 - couv dégueu, comme le livre, mais elle interpelle ! Vague dégoût de tenir une grousse mouche morte sous ses doigts en ayant l'ouvrage dans les mains. J'ai résisté à l'envie de le recouvrir d'une page blanche !

Je ne suis pas un serial killer,  Dan Wells, Pocket, juin 2012, 312 p. - 6,37 €.

En route pour le Challenge thrillers & polars de Liliba : 1/12

challenge_thriller_liliba