septembreAlissa et Eddie s'aimaient, faisaient des projets, attendaient même un bébé... jusqu'à ce que deux avions percutent les tours jumelles du World Trade Center, où Eddie travaillait depuis la veille. La jeune femme éplorée cherche, d'hôpitaux en centres de grands brûlés... Sa famille, ses amis, impuissants, veulent l'aider, mais comment ? Elle-même ne sait trop que faire... jusqu'à ce qu'on lui annonce le décès. Mais elle ne s'arrête pas là, ne se laisse pas décourager malgré la douleur. Commence alors un parcours du combattant, auprès de différentes administrations, de l'employeur de son mari et d'associations caritatives dont les représentants ne sont pas toujours très subtils.

Dessin plaisant, mais BD pas toujours facile à suivre car la chronologie est chahutée. Dans ce témoignage, Alissa Torres fait un va-et-vient incessant entre présent insupportable, et passé heureux, riche de bons souvenirs - comme toute personne endeuillée.

J'ai honte d'avoir été de plus en plus agacée par cet album au fil de la lecture, d'avoir trouvé cette jeune veuve antipathique, vénale, souvent injuste... même si son combat pour elle-même et pour son enfant est admirable.

Ceci dit, il ne m'appartient pas de la juger.

L'avis d'Enna.

12/20  - Horloge 14 juillet - emprunt mdtk

Septembre en t'attendant, Alissa Torres, Casterman, Ecritures, septembre 2009, 213 p.