mokaAttention, 3 billets, écrits indépendamment les uns des autres :

Miss :

Lucille a gagné un concours sur les animaux et elle doit passer deux mois avec les 7 autres gagnants sur le voilier Bermuda en plein milieu de l'océan ; mais elle n'est pas contente car elle voulait gagner le 3ème prix (une encyclopédie sur les animaux). Lucille a déjà causé un accident et il y a une personnne en moins à bord du bateau ; du coup on la surnomme "porte-poisse". Puis vient une terrible tempête qui risque de causer des dégâts. Mais quelque chose de pire va arriver...

J'ai bien aimé parce que ça fait de plus en plus peur et il y a de l'aventure et du suspense. Par contre je n'aime pas trop la couverture. 

Canel :

Lucille a gagné le premier prix d'un concours sur les animaux : une croisière à bord d'un voilier. Dommage, elle visait le 3e prix, une encyclopédie animalière. Avec la poisse qu'elle a, elle redoute le voyage. Et, en effet, il ne sera pas de tout repos : tempête, mal de mer, monstre, etc. comme le laisse présager la couverture...

Une petite leçon d'écologie (l'homme détruit la nature qui ne lui appartient pas, et cela se retourne contre lui) qui fait flipper les jeunes lecteurs au passage, par son côté aventures, monstre visqueux et scénario catastrophe. L'occasion de voir que les enfants peuvent être plus débrouillards que les adultes, les filles plus dégourdies que les garçons, et que l'animal peut être plus fort que l'homme !

Une déception pour moi quand même par rapport à ce que semblait promettre le libraire qui nous l'a conseillé.

Mr :

Des enfants vainqueurs d'un concours partent pour un voyage en voilier qu'ils ont gagné. Lucille en fait partie, à son grand désespoir ; elle qui concourait pour le troisième prix se retrouve embarquée dans une aventure qu'elle n'a pas souhaitée et qu'elle imagine désagréable compte tenu de sa malchance habituelle.

De fait des évènements inattendus se produisent rapidement.

Comment les navigateurs s'en sortiront-ils ?

Ce livre est plein d'action et de rebondissements, sans l'angélisme qui caractérise certains livres pour enfants d'une dizaine d'années, et agréable à lire (malgré un manque de repères chronologiques, voire de cohérence, qui ne gênera pas les jeunes lecteurs). Le personnage principal étant une fillette, il s'agit sans doute du public qui l'appréciera le mieux, d'ailleurs Miss en dit du bien ci-dessus. 

La chose qui ne pouvait pas exister,  Moka (alias Elvire Murail), L'Ecole des loisirs, Neuf, octobre 1997, 162 p.