metal_m_lodieDifficile de s'entendre avec sa mère lorsqu'on a seize ans, a fortiori  si on vit seule avec elle et qu'elle a un boulot très prenant... Mais, lorsque Inès annonce dans une lettre à sa fille qu'elle a pris la poudre d'escampette pour quatre mois, Luce se rend vite compte que la séparation et la liberté qui en découle ne sont pas l'idéal non plus. Après quelques noubas, et sans nouvelles de la maman, la jeune fille éprouve le besoin de partir à sa recherche. Entre Lyon et Grenade, elle ira de surprise en surprise, découvrant un passé surprenant, tout en acquérant elle-même une autonomie et une maturité nouvelles - bref en devenant progressivement adulte.

Un joli roman initiatique, une belle histoire d'amour entre une mère et une fille qui se reconquièrent, la métamorphose d'une adolescente qui se dépouille de ses "déguisements" de contestataire et devient lentement femme. Superbes hommages également à la merveilleuse ville de Grenade, à la sensualité de la musique (pour ceux qui en jouent), à l'éveil à une sexualité épanouie.

Une idée d'Enna - merci ! - qui m'apprend que ce livre a eu le prix des Incorruptibles pour la sélection 3ème-2de. Ainsi que le prix Gayant Culture 2012, me dit Cyru en comm - merci !

15/20 - Horloge  24 & 25/08 - couv : la chrysalide devient papillon ! ceci dit, elle ne m'attirait pas (histoire de tatouages et de rockers ?)...

Metal Mélodie, Maryvonne Rippert, Editions Milan, Macadam, février 2010, 210 p.