pi_ge_nuptial--- EVITEZ LA 4e DE COUV !

Petit journaliste américain, trentenaire désabusé et solitaire, Nick part sur un coup de tête découvrir l'Australie. Après un court séjour déprimant à Darwin, il achète un minibus pour traverser le bush, tout seul (4 000 kms de désert avec quelques habitants tous les 1 000 kms). Il rencontre la jeune et belle Angie sur la route. Il va à Perth ? Qu'à cela ne tienne, c'est là qu'elle veut se rendre également. Mais la demoiselle est aussi plantureuse et effrayante que gourmande, Nick croule sous ses assauts. Jusqu'à ce qu'ils échouent dans un repaire de dingues.

De Douglas Kennedy, je n'avais lu qu'un roman : L'homme qui voulait vivre sa vie, que je n'avais pas aimé, principalement à cause du style vulgaire, "cow-boy", condescendant. J'ai redouté le même phénomène ici. Puis l'intérêt de l'intrigue a relégué cet inconvénient au second plan, et je me suis retrouvée captivée, un grand sourire aux lèvres, malgré les (ou grâce aux) déboires de notre fringant trentenaire...

Lecture à la fois cauchemardesque et drôle, dont l'humour rappelle vaguement les Steinbeck les plus loufoques (Rue de la Sardine, Tendre Jeudi).

Pouce levé + Visage = 16/20 -  Horloge  25 & 26 août

EXTRAIT : Certes, Angie n'était pas armée mais elle ne me flanquait pas moins une trouille bleue. Avec elle, le sexe ressemblait à un remake du sac de Rome par les Wisigoths, un raid dévastateur qui vous laissait comateux après trois intenses minutes. Elle ne vous faisait pas l'amour, elle vous passait à tabac. Aucune finesse, aucune... tendresse. Bref, elle se comportait au lit comme la plupart des hommes.  (p. 69)

Piège nuptial, Douglas Kennedy, Pocket, octobre 2010, 250 p. (initialement publié sous le titre français Cul-de-sac, chez Gallimard, collection Série noire).

Challenge thrillers et polars de Liliba

challenge_thriller_liliba
<  9e titre lu  >