le_boucherAllemagne, années 1920. Des dizaines d'ossements humains sont retrouvés dans la Leine, rivière de Hanovre. Les résidents assistent à cette pêche macabre du haut de leurs fenêtres. Pas de panique, rétorquent les autorités, ce sont des victimes du typhus. La population est sceptique, d'autant qu'un homme se comporte bizarrement : trafic de viande et de vêtements en bon état en cette période de pénurie - voilà qui est louche ! Mais la police a des accointances avec l'individu suspect, alors soupçons et témoignages sont vite balayés...

Une BD bien sombre, au graphisme très réaliste en noir et blanc, à dominante foncée. Pas besoin de rouge sang pour se mettre dans l'ambiance sordide de ces crimes en série précédés de pédérastie - les victimes étant des jeunes hommes. Les mouches sont là pour ajouter à l'horreur ambiante, suggérant la puanteur des morceaux de cadavres dans la chambrette de l'assassin.

Un bon album pour les curieux qui aiment se faire peur, frissonner et être dégoûté jusqu'à la nausée ! Comme souvent dans cette excellente collection, une postface très intéressante éclaire le lecteur sur le contexte historique... puisque oui, ceci est inspiré d'une histoire vraie !!  Chauve-souris

15/20 - Horloge  5 septembre - emprunt mdtk

Haarmann, le boucher de Hanovre - Kreitz & Meter, Casterman, Ecritures, avril 2011, 171 p.