teul_Lu par Mr :

Divers personnages, plus ou moins excentriques, se rencontrent autour d'une "intrigue" policière qui sert seulement de prétexte au récit.

Les 50 premières pages de ce livre m'ont paru sans intérêt. Je n'ai poursuivi la lecture de ce livre que parce que je connaissais par ailleurs les qualités d'écriture de Jean Teulé, et que Canel m'en avait dit du bien. Passé cette première partie, j'ai retrouvé un roman original, loufoque et plutôt amusant, même si l'auteur en fait ici parfois un peu trop dans le genre déjanté, selon moi . Le ton du livre m'a rappelé celui du roman Des femmes qui tombent de Pierre Desproges.

Si vous ne connaissez pas l'oeuvre romanesque de Jean Teulé, je vous recommande plutôt de lire Le Montespan, Je, François Villon et Darling, tous trois nettement plus intéressants, à la fois pleins d'humour et tragiques, même si le noir domine nettement dans ce dernier.

Avis mitigé, donc : j'ai adoré certains passages, été très agacé par d'autres.

Le billet de Canel.

L'oeil de Pâques, Jean Teulé, Pocket, novembre 2011, 156 p.