anne_percinQuelle belle idée de zapper les vacances avec les parents quand on a dix-sept ans - le GR20, en plus ! Pour partir avec des copains ? Non, Maxime ira chez sa grand-mère, il adore ça : dormir, buller, manger des crêpes et ramasser des cerises, passer son temps sur l'ordi - que rêver de mieux ? Mais ces quinze jours vont s'avérer moins peinards que prévu, malgré une douce mamie "à confitures"... Et en effet, ces vacances seront "bien" ratées, à la faveur de quelques tuiles et de rencontres. L'occasion pour cet ado de redécouvrir son aïeule, d'en apprendre sur sa famille, de s'autonomiser, de prendre des responsabilités, tout en s'ouvrant au monde via le net.

Pas d'humour lourdaud, ni mièvre comme souvent dans les romans jeunesse. Non, les délires hilarants d'un jeune rigolo doté d'un sens solide de l'auto-dérision.

Un roman tendre mais surtout pêchu et plein d'humour. A découvrir dès... 15 ans ? 13 ans ?

Et de formidables références musciales en prime, jugez plutôt : Pixies (Where is my mind) - My Proppeler - Gorillaz (Dare) - Metric (Dead Disco) - The Temptation (Papa was a Rolling Stone) - Rue Kétanou (des copains de Soan, si je ne me trompe pas) - Woodhands - MGMT (Kids) - Kids (Family of trees) - Franz Ferdinand (Ulysse) - Supergrass (Time) - Polnareff - Dionysos.
Bon, je ne fais pas ma maline, je ne connais pas tout ! il y a peut-être même des fautes. Mais je compte bien combler mes lacunes et tout écouter !

Extrait : Déjà, quand j'étais gamin et que j'entendais craquer le lit de mes parents, je me demandais lequel des deux pouvait bien se gratter aussi fort pour faire grincer la literie et arracher à l'autre autant de soupirs. Ca m'a pris un certain temps pour comprendre que mes parents n'avaient pas de puces. (p. 232)

Pouce levé + Sourire éclatant  = 16/20 -  Horloge  22 au 24 septembre

Comment (bien) rater ses vacances, Anne Percin, ré-édition de France Loisirs (jolie couv !), Editions du Rouergue, 2010.

Un cadeau de Tiphanie (le lien dirige vers son avis sur ce livre), très bien choisi pour le swap Be on my road - merci ! Visage  Là, en l'occurrence, l'ado N'EST PAS sur la route avec ses parents, et c'est une chance !