comme_2_gouttes_d_eauLe cadavre d'une jeune femme poignardée, cela reste classique pour un thriller, sauf que... il s'agit en l'occurrence du sosie parfait de Cassie, inspectrice du secteur. Il s'avère en outre que la défunte, dite Lexie, a utilisé pendant quelques années la seconde identité de cette enquêtrice - identité "fabriquée" pour infiltrer un réseau de trafic de drogue... Cassie va de nouveau endosser ce rôle de taupe et se faire passer pour Lexie - miraculeusement rescapée officiellement, pour les besoins de l'enquête - au milieu de ses ex-colocataires. Pas facile de jouer le jeu sans que les vieux amis découvrent des incohérences, même si le traumatisme de l'agression subie peut expliquer l'amnésie partielle et des changements de comportements. Mais d'autres éléments inattendus vont perturber cette mission.

Une intrigue pas si simple à appréhender au début (d'ailleurs mon résumé ci-dessus est lui aussi complètement confus !), au déroulement très lent, minutieux. L'auteur prend le temps de creuser ses personnages et leurs interactions. Le contexte se révèle passionnant si l'on est patient : tensions au sein d'un petit village, rancunes sur plusieurs générations, méfiance/haine vivace Irlandais-Anglais, amitié entre jeunes gens à l'enfance difficile, mais aussi degré d'implication des enquêteurs. Cette dernière thématique se retrouve d'ailleurs dans Les lieux infidèles  et Ecorces de sang (initialement publié sous le titre La mort dans les bois) - deux autres ouvrages de cette auteur que j'ai beaucoup appréciés.

Un bon polar, donc, même s'il subsiste quelques zones d'ombre une fois le livre refermé.

15/20 -  Horloge  5 au 10 octobre - PAL 2009

Comme deux gouttes d'eau,  Tana French, Michel Lafon, juin 2009, 481 p.
Disponible en format poche chez Points Thriller, 7,69 €.
 

Challenge thrillers et polars de Liliba (16/12) 

challenge_thriller_liliba