chronEcouté par Junior :

< SPOILER >

Ce livre est composé de 26 chapitres, de tailles très variées (1h10 à 3 min en version audio), qui ressemblent à des nouvelles classées dans un ordre chronologique. Les personnages sont pour la plupart nouveaux d'un récit à l'autre, mais on en retrouve certains à travers les différents chapitres.

J'ai bien aimé. Les histoires se passent de 2030 à 2057, dans 20 ans donc, si on les lit aujourd'hui. Mais elles ont été écrites dans les années 1940, et c'est intéressant de voir comment l'auteur imaginait le futur à son époque (par exemple, il pensait que l'esclavage des Noirs aux Etats-Unis serait encore d'actualité). Ray Bradbury avait une vision plutôt pessimiste (qui pour moi témoigne d'un certain réalisme dans cette fiction) : l'humanité finit par s'auto-détruire dans une guerre nucléaire. L'auteur décrit aussi les comportements humains assez fidèlement, avec des mentalités différentes et riches chez les personnages principaux.

L'ouvrage nous donne à réfléchir sur le nucléaire, la guerre, la religion et l'écologie.

Chroniques martiennes, Ray Bradbury (lu par Hugo Becker), Editions Thélème, mars 2012, 10 h.

Un grand merci à Babelio (Masse Critique de septembre) et aux Editions Thélème pour cette découverte !