en_silence--- Attention, BD hautement stressante pour qui craint l'immersion complète. Ceci dit, la couverture met au parfum : si vous suffoquez rien qu'en la regardant, zappez l'album.

Impression initiale : ouh les couleurs ! Très vives, très contrastées, elles explosent aux yeux. Puis, quand on arrive dans l'eau ou à côté, le bleu domine, ouf (ou pas)… Coup de cœur en revanche pour les visages, particulièrement ceux des enfants, très expressifs et attachants.

Le récit : une journée éprouvante de canyoning. Y participent : un moniteur, un jeune couple, une famille avec deux petites filles. Le parcours s'avérera semé d'embûches, notamment pour la jeune femme, visiblement beaucoup moins aguerrie que le reste du groupe.
Ceci dit, ce n'est pas pour elle que j'ai eu le plus peur, d'abord, mais pour les fillettes intrépides dont les parents semblent bien insouciants, pour ne pas dire complètement inconscients… Question : c'est autorisé, si jeune ? Admettons. Je présume que c'est comme pour le ski hors-piste, c'est déconseillé, mais laissé à l'appréciation des responsables… Puis je me suis affolée pour la jeune femme, souvent en grande difficulté. Angoisse et malaise ont grandi à la lecture, à mesure que le parcours s'est corsé, et que la fatigue des aventuriers augmentait aussi dangereusement.

Bon, clairement, il s'agit d'une allégorie du couple dans lequel se débat cette femme : tantôt perdue, seule, abandonnée, tantôt aventureuse, tantôt rassurée de retrouver son compagnon, tantôt mère… Une image m'a beaucoup troublée, page 57, où le passage entre deux roches évoque vraiment un accouchement, une naissance.

Avis global très réservé donc pour cet album intense, tant les sensations désagréables l'ont emporté. Vraiment pas pour moi qui suis froussarde, ai le vertige et peur de mettre la tête sous l'eau (initiée à la natation par un instituteur qui nous poussait dans le grand bassin, que l'on maîtrisât ou non l'apnée.....). 

--- PS : ami(e)s qui avez traversé la baie du Mont Saint-Michel fin avril, sachez que notre aventure était vraiment une partie de rigolade de vieux, à côté de cette journée interminable de canyoning ! Confus

Fantôme - 08/20 - Horloge  28 novembre - emprunt mdtk

En Silence, Audrey Spiry, KSTR, juin 2012, 168 p.