alabama_moonMoon et son père, Pap, vivent cachés en forêt dans l'Alabama, en quasi-autarcie, parce qu'ils sont "contre le gouvernement". Avant de mourir, Pap conseille à son fils de dix ans de rejoindre l'Alaska "pour retrouver des gens comme eux".  Moon - particulièrement mûr et débrouillard - essaie mais... c'est compter sans les autorités et les adultes bien-intentionnés qu'il croise inévitablement dans sa fuite : on ne laisse pas un enfant si jeune seul sur la route, sans parents, sans structure... Le garçon va donc découvrir malgré lui la vie en société dans un foyer d'accueil, une discipline parfois injuste, la sensation d'enfermement, mais aussi s'ouvrir à des camarades de son âge.

Beaucoup de nature-writing et d'aventure (cela plaira à ceux qui rêvent de la vie d'ermite - hein Mr  !?), et d'émotion. Le jeune héros, vif "comme un écureuil" et teigneux envers ceux qui se mettent en travers de sa route, est bien sympathique, et tous les personnages se révèlent attachants - sauf un, mais il faut toujours un méchant... 

Un beau roman jeunesse sur la vie en société, la solidarité, l'amitié, l'importance d'avoir confiance en soi mais aussi en les autres, et la distance à prendre vis-à-vis des idées parentales.

A partir de 12-13 ans.

Horloge 16-18 décembre - couv pas très attirante (affiche du film, non diffusé en France)

Alabama Moon, Watt Key, Bayard Jeunesse, Millezime, novembre 2010, 454 p.

Merci, Aproposdelivres, pour ce cadeau Cadeau - parmi ceux du "swap Nouvel An 2013" organisé par Herisson (photos de l'ensemble le 05/01, sauf si je lis tout avant ! les gourmandises sont bel et bien finies, elles). Un des coups de coeur 2012 de A.P.D.L.