l_Hiver_du_dessinateur- ABANDON - smiley_id118873

► Pourquoi je n'ai pas aimé :
- parce que l'histoire tourne en rond, qu'il y a des flash-back dont je me serais passée, parce que l'album est à la fois dense (graphisme) et dilué (le récit)...
- parce que les personnages sont difficiles à distinguer les uns des autres
- parce que je suis particulièrement déçue après le coup de coeur pour Rides, de cet auteur
- parce que je ne m'intéresse pas à l'histoire espagnole de la BD, telle qu'elle est présentée ici, très ciblée sur la fin des années 1950

► Ce que j'aurais pu aimer :
- le contexte historique intéressant (le franquisme)
- m'instruire sur l'univers de la bande dessinée
- l'hommage de l'auteur à des dessinateurs qui l'ont inspiré

► Ce que j'ai aimé :
- le côté vintage (télévisions, machines à écrire, panneaux publicitaires d'époque)...
- décider d'abandonner cette lecture

Les points positifs étant largement minoritaires, je jette l'éponge à mi-parcours, je ne pense pas changer d'avis en persévérant...

L'avis de Mr, après 20 pages (il s'arrête là) : "J'aime bien le graphisme. Mais qu'est-ce que c'est ch!ant !"

Horloge 19 décembre - emprunt mdtk

L'Hiver du dessinateur, Paco Roca, Rackham, janvier 2012, 100 p.