f_te_fataleSamantha est jeune, belle, riche, intelligente et éperdument amoureuse de son formidable mari, si tendre, si attentionné, si brillant. Pour ses quarante ans, elle veut lui offrir un anniversaire mémorable. Elle prépare soigneusement l'inévitable soirée - plus ou moins "surprise" - avec les proches. Guimauve à l'horizon : sortez les violons !... Euh non, finalement, ramassez-les vite ! Car le ton change lorsque Samantha a l'idée saugrenue de retrouver les anciens amis de l'époux pour les inviter aux réjouissances. La curiosité est un vilain défaut, elle aurait dû s'abstenir...

Un thriller très "années 80", qui m'a d'abord beaucoup fait penser à Mary Higgins Clark pour le côté "monde merveilleux", le ton artificiel et convenu, et l'héroïne particulièrement cucul. En gros j'attendais "juste" de savoir si le tueur était celui que je soupçonnais (fastoche !), et s'il allait parvenir à "croquer" sa prochaine victime (moins fastoche)... O surprise : le suspense s'est vite installé, et malgré les nunucheries, j'ai été captivée par ce polar qui rappelle délicieusement Hitchcock, le Petit Chaperon rouge, Barbe-Bleue...

Bons moments de lecture, curiosité et angoisse croissantes, et fin réussie !

13/20 - Horloge  19 au 22/12

Fête fatale, William Katz, Presses de la Cité, 18 octobre 2012, 300 p. Première parution en 1984.

Merci à Babelio et aux Presses de la Cité pour ce Noël avant l'heure !

Challenge thrillers et polars de Liliba, 30e - dernier récap ici

challenge_thriller_liliba