michel_strogoffLu par Mr :

En Sibérie, l'Empire moscovite est attaqué par une coalition dirigée par un chef Tatare qui s'est allié à Ivan Ogareff. Cet ancien officier est animé par la soif de pouvoir, ainsi que par sa volonté de vengeance à l'égard du frère du Tsar qui l'avait répudié. Ce dernier réside à Irkoutsk, ville située à plus de 5 500 kilomètres de Moscou. La conquête de la Sibérie par les barbares et par les insurgés implique la prise de cette ville. Le traître Ogareff envisage d'user de ses origines russes pour entrer dans Irkoutsk et livrer cette ville - avec le frère du tsar - à ses alliés tatares... Il est donc primordial pour le Tsar et pour l'Empire qu'il dirige d'informer son frère du piège qui risque de se fermer sur lui. Or les voies télégraphiques entre Moscou et Irkoutsk ont été coupées.

Le Tsar décide d'envoyer un messager pour informer son frère du danger qu'il encourt. Le capitaine Michel Strogoff semble avoir les qualités requises pour ce faire ; mais il doit arriver à temps à  Irkoutsk, et sa route depuis Moscou est longue et semée d'embûches ! Y parviendra-t-il ?

De cette histoire, adaptée au cinéma, je n'avais conservé en mémoire que deux scènes du film, toutes deux liées aux yeux du héros. Du livre, je retiendrai probablement une course contre la montre et divers exploits du capitaine Strogoff.

Un roman d'aventures, à l'image de celles d'un Tintin dans l'univers de la bande-dessinée. Il est très agréable à lire et plein de rebondisssements et de suspense. Ce roman manque cependant de nuances ; ainsi le héros y est parfait (même dans ses rares faiblesses) et sert une cause nécessairement juste, tandis qu'Ogareff, qui sert une mauvaise cause, est caractérisé par sa vilénie et par sa cruauté.

En outre, on ne retrouve pas dans ce roman les qualités de visionnaire du Jules Verne auteur de romans de science-fiction.  

Cet ouvrage est probablement inspiré de quelques révoltes qui se sont produites dans la Russie Impériale, notamment de celle dirigée en 1773 et 1774 par Pougatchev et réprimée par la Grande Catherine.

Michel Strogoff, Jules Verne, Le Livre de Poche, octobre 1974, 499 p. (première parution en 1876).

Wikipedia : Ce roman a été écrit spécialement pour la visite du tsar Alexandre II de Russie à Paris. Ce livre fut d'ailleurs approuvé par les autorités russes avant sa parution. Pour l'élaboration de ce roman, Jules Verne reçut des conseils de l'écrivain Ivan Tourgueniev, dont Hetzel était également l'éditeur.