l_inondationIevgueni Ivanovitch Zamiatine (en russe : Евгений Иванович Замятин), 1884-1937.

Lu par Mr :

Sophia et son mari Trofich vivent ensemble depuis plus de dix ans, à Saint Pétersbourg. Ils n'ont pas d'enfants. L'ambiance dans le couple en pâtit (jalousie, folie...). La Neva sort de son lit et les rues de la ville sont inondées. Un drame semble se dessiner.

L'auteur présente les sentiments et les actes de Sophia de manière descriptive, comme si elle ne les maîtrisait pas et en était elle-même simplement le témoin. De ce fait, l'ambiance du livre m'a fait beaucoup songer à celle de Crime et châtiment  écrit plus de quarante ans plus tôt par Fiodor Dostoïevski. Ainsi qu'en attestent les tailles respectives de ces deux livres, l'écriture est cependant ici beaucoup plus concise, l'auteur faisant avancer beaucoup plus rapidement l'intrigue. La lecture de L'inondation  en est d'autant plus agréable.

L'auteur qui émigra à Paris dans les années 1930 semble surtout connu pour son roman intitulé Nous autres, présenté en preface par l'éditeur comme une anti-utopie (à l'image du 1984 de Georges Orwell). J'ai bien envie de découvrir prochainement cet autre livre de Zamiatine.

L'Inondation, Ievgueni Zamiatine, Seuil, Points, août 1990, 86 p. (1e parution en 1929)