l_amazoneLu par Mr :

Pierre Ballester raconte son voyage et sa visite dans la tribu des Yanomami qui vit dans la forêt amazonienne brésilienne, près d'un petit affluent du Rio Negro. Il y est introduit pas sa soeur, Anne, qui s'y est installée. Anne exerce-là bas des activités d'enseignement et de soin, auprès d'une population autochtone dont elle a adopté le mode de vie, se mariant même avec l'un de ses membres. Elle est parvenue à mettre en oeuvre ses services en matière de santé parallèlement aux "soins" des chamans locaux, impuissants face à la malaria qu'elle-même a contractée aussi.

L'auteur résume la vie de sa soeur Anne, tentant d'expliquer son choix de quitter la civilisation occidentale dans laquelle elle a été élevée. Ce récit met en évidence le choc des cultures et des valeurs. Au Brésil, dès la fin du XVème siècle, les colons portugais ont importé et imposé :  leurs maladies, leur langue, la religion catholique et un système économique d'abord soucieux des intérêts des nouveaux venus. L'éloignement et l'inaccessibilité des Yanomami leur a permis de conserver jusqu'à nos jours leurs croyances, leurs coutumes et leurs modes de vie ancestraux. Chez eux, la propriété individuelle se limite au minimum (vêtements, hamac, et ustensiles de cuisine). Ce qui est nécessaire pour vivre, notamment la nourriture, est recherché au jour le jour, seul ou à plusieurs, et fait l'objet d'un partage entre les membres de le communauté. Il en résulte notamment un rapport au temps tout à fait différent du nôtre.

Anne Ballester a compris les conséquences de l'acculturation à laquelle sont de plus en plus confrontés les Yanomanis du fait du "développement" imposé par le monde qui les entoure. Elle tente de les y préparer au mieux, par l'éducation, sans toutefois se faire d'illusions.

J'ai trouvé le propos de ce livre très intéressant. Je déplore toutefois que l'auteur consacre autant de temps à décrire son voyages vers les Yanomami, et même son retour en France, au détriment de la description de leurs modes de vie. L'absence de photographies dans un tel livre m'a aussi déçu : l'obligation morale de ne pas montrer les Yanomami contre leur gré est respectable mais leur environnement naturel aurait pu être illustré en photos. Les quelques dessins parsemant le livre n'ont pas comblé ma curiosité. 

L'Amazone, A la recherche de la femme au bord de paupière noir  - Pierre (texte) & Anne (dessins) Ballester, Editions de la Martinière, A l'autre bout du monde, janvier 2013.

Un grand merci à Babelio (MC du 31/01) et aux Editions de la Martinière.

MC_31