de_flamme_et_d_argileWyomingHuit années ont passé depuis l'arrivée de Griff et Jean chez le vieil Einar (cf. Une vie inachevée (nos avis ici et ).

Désormais étudiante, Griff est partagée : rester en ville à l'université, ou retrouver les grands espaces avec les chevaux, son atelier de sculpture, son grand-père en fin de vie, et son petit ami indien Paul. De nouveaux personnages apparaissent dans l'intrigue* : McBain, Paul et sa soeur aînée Rita, mère célibataire de Kenneth (dix ans). Et puis un jeune narcotrafiquant retrouvé assassiné d'une balle dans la tête.

Contrairement au précédent récit, qui était plutôt linéaire et focalisé sur quelques protagonistes, celui-ci tend à s'éparpiller dans différentes directions. Autant en prendre rapidement son parti et accepter de passer à une intrigue de style différent, mais (presque) aussi savoureuse. Le roman y regagne alors en intensité, en intérêt. 

L'auteur s'arrête cette fois sur des problèmes de couples (jeunes ou "usés"), sur une maladie évolutive qui survient précocement, sur les choix de vie d'une jeune femme, sur les soins à donner aux personnes âgées invalides... Et, très légèrement, histoire de faire sortir le pistolet du shérif (jambes arquées et chapeau sur la tête ?), une sordide affaire de trafic de drogue et de règlements de comptes... Quelques rappels discrets, aussi, sur les conditions de vie des Indiens dans les réserves.

Quoi qu'il en soit, ce qui contribue à la richesse des ouvrages de Mark Spragg est toujours présent : tendresse, respect entre proches et entre différentes générations. Ces sentiments sont illustrés par de formidables dialogues, tendres et/ou percutants, et totalement naturels. A fortiori entre adultes et jeunes enfants. L'auteur excelle décidément à se mettre dans la peau des dix-onze ans, garçons (Kenneth ici) ou filles (Griff dans Une vie inachevée) ; il sait les rendre à la fois attachants, vifs, doux et lumineux.

Très bon moment de lecture, une fois la déception passée.

 Avis à ceux qui n'ont pas lu Une vie inachevée : même s'il y a des personnages communs, les deux intrigues sont indépendantes... et Une vie inachevée n'en paraîtra que meilleur s'il est lu après celui-ci, je pense...

* En fait, ce roman s'inscrit dans une trilogie, j'ignorais l'existence du tout premier opus : Le Fruit de la trahison, centré sur McEban, Paul et Rita.

15/20 - Horloge 5-7 février

De flammes et d'argile,  Mark Spragg, Editions Gallmeister, Nature Writing, octobre 2012, 286 p.

Challenge thrillers et polars de Liliba, 37e

dernier récap des lectures de TOUS les participants ici (plein d'idées à piocher !) -

challenge_thriller_liliba