nid_de_guepesAarhus (prononciation danoiseville portuaire au Danemark, entre aujourd'hui et les années 1980. Meurtres en série, guêpes, et lèvres arrachées. Ceci en rapport probable avec un drame vécu par une petite fille. Au moins trois suspects : même si la voix du coupable se fait entendre, il reste à comprendre ce qui relie le modus operandi à Sander le phobique, et les victimes à Schack le médecin.

Un policier comme j'aime, et qui me rappelle ceux de Karin Fossum. Riche en suspense, tout en restant calme et plausible. Rien de spectaculaire : pas de sirènes hurlantes, pas d'action ni de baston à outrance, pas de rebondissements indigestement rocambolesques en cascade. L'enquête avance tranquillement mais sûrement, pas de temps mort pour le lecteur. Enfin un polar différent des best-sellers du moment - qui se suivent et se ressemblent -,  même si le sujet des traumatismes de l'enfance est récurrent dans ce type de littérature.

Le policier d'origine croate Daniel Trokic semble avoir des comptes à régler avec son passé, ce qui laisse présager une suite, voire une longue série. J'attends impatiemment !

Quoi qu'en dise la 4e de couv, je ne comparerais pas à Patricia Cornwell. Cet ouvrage est moins sanglant, moins médical, et tant mieux : je préfère largement ce genre d'atmosphère.

16/20 - Horloge  11 au 15 mars

Nid de guêpes,  Inger Wolf, traduit du danois par Alex Fouillet, Mirobole Editions, Horizons Noirs, 15 mars 2013, 379 p.

Merci à Sophie et aux Editions Mirobole pour cette découverte.

Challenge thrillers et polars de Liliba, 40e 

dernier récap des lectures de TOUS les participants ici (plein d'idées à piocher !) -

challenge_thriller_liliba