couscousLu par Mr :

Kamel, Karim, et Kader, quinze ans, vivent dans une banlieue défavorisée. Ils ont en commun une vie imaginaire qui leur permet de s'en évader, chacun à sa façon : l'un est fan de kung-fu, l'autre qui réussit mieux que les autres à l'école compte sur cette réussite, et le troisième fantasme devant des films pornographiques. Le quartier leur appartient : pour mieux s'en persuader ils ont graffité en divers endroits le nom de leur bande 'Couscous Clan', notamment sur le banc qu'ils occupent régulièrement. 

Un jeune photographe à la recherche d'une tour promise à une prochaine destruction s'égare dans ce quartier. Inévitablement son chemin croise celui de ces jeunes.

Cette rencontre présage un choc de cultures qui s'avère très drôle durant tout le récit. L'histoire est parfois légèrement caricaturale, non dans le propos lui-même (juste et plein d'une compréhension bienveillante à l'égard de ces jeunes défavorisés), mais dans le fait de confronter des univers qui ne se rencontrent que très rarement : celui de banlieues défavorisées et celui du cinéma.

La comparaison de ces deux mondes et des personnages qui y vivent montre finalement que ceux-ci ont en commun leur humanité, quel que soit leur milieu d'appartenance.

Voici donc un livre amusant et agréable à lire, qui invite aussi à la réflexion.

L'avis de Canel.

Couscous Clan, Guillaume Guéraud, Ed. du Rouergue, Coll. DoAdo, mars 2004, 214 p. - 9,69 €