mille_femmes

Entre un internement abusif à vie en psychiatrie et une grande aventure chez les "sauvages" (sic), la jeune May n'hésite pas.  Elle répond à l'appel du gouvernement en 1875 pour épouser un Cheyenne, lui faire des enfants et vivre dans sa tribu, comme d'autres femmes blanches volontaires. Ceci dans le cadre d'un programme d'intégration des Indiens à la société américaine dite civilisée.

/!\ Et là, attention, fermez les yeux si vous ne voulez pas vous gâcher cette lecture passée ou à venir (sélectionner le texte entre ***** pour y voir plus clair, petits curieux)

***** Comme le précise Valérie, la préface de l'édition française présente cette histoire comme un épisode historique avéré. De fait, le chef cheyenne a bien fait cette demande auprès de Grant, le Président américain d'alors, mais celui-ci n'a pas accédé à cette requête.
Voilà exactement le genre d'imposture (de la part de l'éditeur en l'occurrence, et non de l'auteur) qui m'agace au point de me pourrir une lecture (cf. le premier tome de La saga Mendelson de Fabrice Colin). Ce fut hélas le cas avec cet ouvrage. Au lieu de me laisser porter par cette belle aventure au contexte intéressant, je me suis demandé du début à la fin à quel point le mode de vie cheyenne présenté ici était fantaisiste et spectaculaire ou documenté. J'ai donc eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman. Je l'ai lu d'un oeil soupçonneux et distrait, et trouvé bien long - d'autant que la narratrice m'était totalement antipathique.  *****

Horloge 16 au 20 avril

Mille femmes blanches, Jim Fergus, Pocket, juillet 2004, 505 p.

LC avec Tiphanie et A girl from Earth, pour ce livre resté plusieurs années dans ma PAL. Merci ! 
Valérie et Malorie nous ont devancées. 

LC3_n_gatif

Challenge Amérindiens de Lili (la Petite marchande de Prose)

challenge_Am_rindiens_Lili