derriere_la_hainebarbara_abelUne harmonie idyllique entre voisins : deux jeunes couples, leurs maisons sont mitoyennes, leurs modes de vie proches. On se reçoit beaucoup, on est complice, on s'aime sincèrement, c'est une seconde famille. Mais le lecteur le sait d'emblée : tout cela va exploser, le roman s'ouvre sur une querelle violente entre les deux femmes. L'auteur nous ramène sept ans en arrière, lorsqu'ils ont fait connaissance et sympathisé.

Après quelques dizaines de pages qui exigent un effort de mémoire pénible pour distinguer les protagonistes, je me suis laissé captiver par ce thriller psychologique. Il nous entraîne dans des dégringolades conjugales, familiales, relationnelles. On est pris de vertige, de doute : paranoïa d'un des personnages ? folie d'un autre ? menace réelle ? pour qui ? pour quoi ?

La fin a fait retomber mon enthousiasme. Le dénouement déroute d'autant plus que les protagonistes semblent tellement ordinaires tout au long du récit, le genre de quidam dont on dit "ça pourrait être nos voisins"... enfin là, non, on n'espère pas ! Mais bon, un thriller a avant tout vocation à angoisser, plus qu'à être vraisemblable. La tension croissante présente ici accomplit très bien cette mission. Un roman noir sans gros déploiement de flics ultra-virils ou au contraire mal dans leur peau, un polar sans enquête alambiquée, cela se savoure, l'ambiance est totalement différente.

15/20 - Horloge  24 au 26 avril - jolie couv - je n'avais pas saisi le jeu de mots haie/haine...

Derrière la haine, Barbara Abel, Pocket, mars 2013, 342 p., 6.70 €. 

Merci Sandrine pour cette lecture commune - tu m'as rassurée pour la confusion entre personnages !

Challenge thrillers et polars de Liliba, 46e 

dernier récap des lectures de TOUS les participants fin mars ici (plein d'idées à piocher !) -

challenge_thriller_liliba