adam_et_elleGlénat, Mille Feuilles,
janvier 2013, 48 p.

♥♥

Quel est le terme masculin pour 'BD girly' ? disons "boyly" ? C'est ainsi que je qualifierais cet album. Hommes jeunes, vaguement artistes, assurément têtes à claques. Ils se retrouvent, boivent un peu trop, s'en vantent, notent leurs 'coups' dans un calepin, tergiversent : se "caser" ou rester libre et se contenter d'aventures d'un soir (ou de rien) ?...

Le récit part dans tous les sens, c'est dilué, les dialogues sont fades, faciles. On peut espérer que le deuxième opus donnera de la cohésion à l'ensemble. La fin est en tout cas assez habile pour donner envie de connaître la suite, alors que je m'étais promis tout au long de l'album d'en rester là... 

Horloge 18 mai - emprunt mdtk