le_coeur_de_l_autreEditions du Rouergue, DoAdo
août 2006, 201 p.
 
♥♥♥♥♥
 
Les couvertures des ouvrages changent, souvent, et les titres aussi, même si c'est plus rare. C'est ainsi que j'ai failli laisser passer ce roman jeunesse à la médiathèque, pensant l'avoir déjà lu. Eh non ! Le cœur de l'autre n'est pas L'autre cœur rebaptisé, mais sa suite.
 
Quatre années ont passé, Héloïse a quinze ans. Sa mère traverse une période délicate, porte beaucoup de responsabilités : le père est resté fragile après sa greffe, une petite sœur est née et la grand-mère endure les tourments de la maladie d'Alzheimer - en compagnie de son époux, certes, mais il est totalement démuni face à la décrépitude de la vieille dame.
 
Passé quelques dizaines de pages intéressantes et subtiles - dans la même veine que l'ensemble du précédent opus - j'ai perdu tout intérêt pour les aventures d'Héloïse. Ce roman s'éparpille et s'avère finalement trop anecdotique et gentillet. Des sujets graves sont abordés : les dons d'organe vécus par les proches du donateur, et du point de vue du greffé et de sa famille. La maladie d'Alzheimer et ses dommages collatéraux restent traités de manière superficielle, m'a-t-il semblé. Les autres thèmes, typiquement ados, finissent par l'emporter, et de façon rebattue, frisant le ridicule, même : l'égocentrisme de la jeune fille, l'amitié tumultueuse entre 'meilleurs amies', et surtout un premier amour relaté de façon pleine de guimauve.
 
Cela dit, je n'oublie pas que l'ouvrage s'adresse à des adolescent(e)s, et que ce genre de 'soucis' les séduira probablement beaucoup plus que moi.
 
< emprunt mdtk >