haut_de_gammeDargaud
juin 2010, 46 p.

♥♥♥♥♥

Inutile de se leurrer plus longtemps, ce musicien n'a pas le talent pour faire une carrière de pianiste. Reconversion douloureuse pour qui a rêvé de gloire : donner des cours particuliers. Entre la dame qui veut jouer du Chopin que le prof exècre, le veuf qui évite certaines notes trop chargées de souvenirs, et le gamin qui a choisi la trompette mais dont les parents sont plus ambitieux... la tâche n'est ni facile ni enthousiasmante.

Ma première incursion chez Binet sans ses Bidochon et son Kador. Les personnages ont toujours ce fond de beauferie, d'entêtement agaçant, ce qui les rend finalement sympathiques et attachants. Un moment de détente, sans plus. Pas au point de me donner envie de lire la suite (prévue mais pas encore écrite/publiée, je crois).

Horloge 18 & 19 juin - emprunt mdtk