la_femme___barbeEditions Sarbacane
janvier 2013, 68 p.

♥♥♥♥♥

Femme à barbe, ça me parle. Donc sitôt cet album croisé à la médiathèque, sitôt emprunté. Premières pages : ah, les foires à monstres*, il y a quelques décennies : "Approchez, approchez, venez admirer notre contorsionniste, nos frères siamois, notre homme tronc, notre géant… et notre femme à barbe !". 
Mais visiblement, cela se passe à notre époque ? Premier doute : est-ce que je comprends l'histoire ? Retour en arrière… Notre héroïne velue a un deuxième emploi ? Pourquoi garder cette barbe, sujette à moqueries et donc source de souffrance ?
Album déroutant, donc, au graphisme plutôt laid (dessins et couleurs). Il présente néanmoins l'intérêt de renvoyer le lecteur à sa propre curiosité malsaine, son goût du sensationnel - mélange de fascination et de dégoût. Et puis, sujet classique : il exprime la difficulté de se confronter au regard des autres lorsqu'on est 'différent'.

* étymologie : le terme de 'monstre' est probablement dérivé du latin 'monstranum' = 'montrer'

Horloge  24 juillet - emprunt mdtk