sang_pour_sangEd. Thierry Soucccar
mai 2010, 256 p.

♥♥♥♥♥

Pour se faire peur, pour s'offrir une bonne crise de paranoïa, on peut dévorer un polar (de Karine Giébel, par exemple). Efficace également : lire un essai sur la pollution, ses effets sur la santé humaine en l'occurrence. 

Quelques messages de l'auteur dans ce petit ouvrage :

- les Trente Glorieuses = développement de la société de consommation (produits manufacturés, transport...), essor de l'industrie (rejets toxiques) et de l'agriculture intensive (pesticides) 

- les coupables de la dégradation de notre environnement actuel : produits chimiques de synthèse (ou 'naturels')

- qui se retrouvent : dans les constructions, les produits d'entretien, les cosmétiques, l’équipement de la maison (bois, plastique, peinture, colle, etc.), les textiles, l’air, l'eau, l’alimentation...

- les effets désastreux : cancer, problèmes respiratoires, maladie d’Alzheimer, baisse de la fertilité, mais aussi diabète, autisme...

- la difficulté d’anticiper la nocivité d'un nouveau composant, puis de mesurer les impacts (d’autant qu’il y a des phénomènes d’interaction entre substances)

- l'inertie des pouvoirs publics (entre la toxicité déclarée et la limitation ou l’interdiction d’utilisation des substances en cause), leurs doubles discours, la puissance des lobbies industriels, etc. 

Un ouvrage intéressant, tour à tour inquiétant et rassurant, qui donne envie de se ruer sur les produits bio (oui, mais... aussi des risques), d’aller vivre à la campagne (erreur, il y a d’autres types de pollution) ou en Alaska (surtout pas, les poissons sont blindés de métaux lourds).

Cet essai m’a d'abord semblé abordable, bien que mes connaissances en chimie soient très limitées. Puis le propos s’alourdit de plus en plus, surchargé de chiffres, de données statistiques (courbes et tableaux parleraient mieux qu'un long discours, à mon sens) et de chimie... J’ai fini par me demander à quel public s’adressait l’auteur. Je me suis réveillée sur les trente dernières pages, que j'aurais dû consulter au fil de ma lecture : les principaux contaminants et les questions que l'on se pose - les réponses données sont finalement plutôt rassurantes... 

PS : beaucoup de coquilles dans le texte, cela peut agacer 

Horloge 28 juillet au 2 août - emprunt mdtk