aurore3L'Ecole des Loisirs, Médium
septembre 2009, 326 p.

♥♥♥♥

Premières lignes, tout premier dialogue entre Aurore (15 ans) et sa mère, et déjà on se sent comme chez soi. Des 'Pourquoi ?' successifs aussi mollassons qu'insolents en réponse à vos demandes (ranger la chambre, baisser la musique, vider le lave-vaisselle...), histoire de gagner du temps et vous faire décoller au quart de tour.

Ce n'est pas parce qu'elle est entrée au lycée qu'Aurore a abandonné son esprit de contradiction et sa tendance à râler pour tout et n'importe quoi. Cette année, elle découvre en pestant la littérature classique, trouve l'inspiration sur internet pour rédiger ses fiches de lecture, mais les pimente de commentaires personnels désopilants. Tout aussi drôles d'ailleurs que les paroles des chansons qu'elle compose. Comme quoi, l'esprit contestataire a du bon, surtout quand s'éveille en même temps la conscience sociale.

Encore beaucoup d'humour, donc, dans ce troisième opus : Aurore ne manque pas d'imagination et ses répliques font mouche. Mais les mêmes ressorts finissent peut-être par lasser le lecteur ? Toujours est-il que je me suis moins régalée qu'avec les deux épisodes précédents.

Signalons que la jeune fille reste très sage pour ses 15-16 ans, même si elle commence à faire (un peu) la fête et à prendre goût aux bisous amoureux.

Une série à proposer sans hésiter dès 11-12 ans. Ma fille adore, à en juger par les éclats de rire qui ponctuent sa lecture et l'abondance de smileys dans les marges.

Horloge 17 & 18 août