la_ville_desIsland of lost girls, 2008
traduit de l'anglais (EU) par Joseph Antoine,
Le Livre de Poche,

septembre 2012, 312 p.

♥♥♥♥

Encore une histoire de disparition d’enfants. Je râle et je sature sur ce thème trop exploité récemment, mais visiblement le sujet m’attire autant qu’il m’effraie.

Une jeune femme, Rhonda, a assisté impuissante à l’enlèvement d’une petite fille par un lapin. L’histoire ne dit pas si la bestiole tue des chasseurs, mais elle est de taille humaine. Et comme on n’est pas dans Alice au Pays des Merveilles, il s’agit d’un déguisement.
Beaucoup de points communs avec des événements de son enfance tracassent Rhonda : cette histoire d’adulte/lapin, une autre disparition de petite fille, une même voiture... Alors elle enquête, dans cette petite ville où tout le monde se connaît. L’occasion pour elle de déterrer quelques secrets anciens.

La narration alterne entre 1993 et 2006 à chaque chapitre. Il faut s’accrocher sur quelques dizaines de pages pour se familiariser avec les personnages, leurs noms et surnoms, leurs liens de parenté... On peut trouver des longueurs (sous-marin, pièce de Peter Pan…), des invraisemblances, estimer que l'intrigue est tirée par les cheveux et pas vraiment originale. Mais la lecture est plutôt agréable, malgré les sujets bien sombres.

Horloge  21 au 24 août

Challenge thrillers et polars de Liliba 2013/2014 - 10e

logo_thrillers_Lili_2013_14_2