manuel_de_survieAu Diable Vauvert,
22 août 2013, 407 p.

♥♥♥♥

Lu par Mr :

Jean-Jean est agent de sécurité dans un grand magasin. Sa femme est cadre commerciale. Leur vie de couple n'est pas harmonieuse, mais il n'a pas encore eu le courage de quitter cette épouse autoritaire et froide. Jean-Jean n'apprécie pas son travail. Il lui plaît encore moins quand il se sent obligé d'aider son employeur à licencier Martine Laverdure, une collègue un peu trop lente.

Après avoir commis un impair professionnel aux conséquences graves, Jean-Jean rencontre quatre frères vivant dans une cité de banlieue. Rêvant d'une autre vie que celle de petits voyous qu'ils ont menée jusqu'alors,ils projettent de faire un gros casse. Or dans cette société - fictive mais très proche de nos sociétés contemporaines notamment par son système économique mû par la recherche de profit - le génome des êtres vivants est une marchandise comme une autre, ayant été breveté et faisant l'objet d'échanges commerciaux.

Ce roman mêle action, fantastique, et réflexions sur divers aspects de nos sociétés, à la manière d'un roman de Bernard Werber. S'y ajoute une belle dose d'humour, qui s'exprime par un regard cynique sur les humains et leurs manières de vivre, qui m'a interpellé et souvent fait sourire mais jamais franchement rire.

Un roman sans prétention mais plein de bon sens, et très agréable à lire.

Lu pour le Jury Adhérents Fnac, rentrée littéraire 2013.