_cume_de_sangRevenge of the tide, 2012
trad. de l'anglais anglais par Valérie Malfoy
Le Livre de Poche Policier
mai 2013, 456 p.

♥♥♥♥

Gennie est installée sur une péniche dans le Kent depuis près de six mois. Un vieux rêve, pour lequel elle a quitté un emploi très lucratif de commerciale à Londres, et des activités nocturnes juteuses. A-t-elle fui ? Pourquoi les tuiles commencent-elles à lui dégringoler dessus ?

Ecume de sang, tout comme le précédent (Comme ton ombre)  de cette auteur sont de ces livres qu'on ne lâche plus une fois commencés, d'autant que E. Haynes sait se renouveler d'un thriller à l'autre. Le récit est vif, rythmé par l'alternance entre la vie quotidienne de la jeune femme, et celle qu'elle menait à Londres. Le contraste entre ces deux cadres contribue à l'intérêt du roman : voisinage amical des mariniers, vie en quasi-communauté sont aux antipodes de l'environnement mafieux et de plus en plus délétère dans lequel elle évoluait à Londres.
Le suspense grandit, ne faiblit pas, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. Tellement pris dans la narration, on peut rester quelques secondes déstabilisé aux changements de contexte à chaque paragraphe. Procédé classique et toujours efficace que manie très bien aussi Karine Giébel, notamment dans Chiens de sang.

Quelques réserves :

- un témoin impliqué dans une affaire doit-il/elle forcément tomber amoureux de l'inspecteur qui mène l'enquête ? Même pas le prestige de l'uniforme, ici, il porte des jeans... sauf quand il les enlève fébrilement pour cause (je cite) d' "ér3ction tangible" *.
- Gennie a trois vies, et plus j'avançais dans le récit, moins j'arrivais à croire qu'il s'agissait d'une seule et même personne, tant ses attitudes et réactions peuvent être totalement contradictoires, surtout lorsqu'elle se comporte en parfaite bécasse
- une fin à la fois action et guimauve dont l'issue est prévisible

Quoi qu'il en soit, cette lecture fut agréable et distrayante, et c'est parfait après des ouvrages plus fastidieux.

* tangible = que l'on peut [c'est pas obligatoire non plus, hein] toucher Emoji

Horloge 30/08 au 01/09

Une grosse déception pour Valérie, un bon moment de lecture pour Enna. Nous avons toutes les trois largement préféré Comme ton ombre.

Challenge thrillers et polars de Liliba 2013/2014 - 11e

logo_thrillers_Lili_2013_14_2