le_mus_e_du_Dr_MosesThe Museum of the Dr. Moses, 2007
traduit de l'anglais (USA) par Claude Seban
Points, avril 2013, 266 p.

♥♥♥♥

Après 'Délicieuses pourritures', 'Viol', 'Femelles', 'Sexy', 'Zarbie les yeux verts'... je suis habituée aux ambiances sombres des textes de Joyce Carol Oates et aux effroyables bonhommes qu'elle y met en scène. Et si j'y reviens, c'est que cette auteur me fascine à plusieurs égards.
Ce recueil de nouvelles mérite son sous-titre : "Histoires de mystère et de suspense" ; on pourrait le compléter par "bien sordides".

Des hommes cruels, violents, alcooliques, mauvais pères, mauvais époux, psychopathes. Des femmes et des enfants victimes. Des meurtres, des suicides, des actes déments de toxicomanes.

Comme dans certains autres recueils de l'auteur, il m'est arrivé de ne pas comprendre les chutes. Je me suis profondément ennuyée avec le plus long récit, centré sur la boxe. Mais j'ai surtout délicieusement frissonné dans ces univers glauques, appréciant particulièrement la métaphore du fauve dans la nouvelle éponyme.

Joyce Carol Oates est une excellente novelliste, elle captive dès les premières lignes grâce à son art de la narration et du suspense, à la pertinence de ses propos, et à la variété de ses intrigues malgré des thématiques communes. J'avoue quand même une préférence pour ses romans.

Les avis de Cynthia, Mango, LiliGalipette.

Horloge 4-5 septembre - merci Patricia ! Emoji Emoji

Challenge thrillers et polars de Liliba 2013/2014 - 12e 

logo_thrillers_Lili_2013_14_2