frissonBayard Jeunesse
2006, 28 p.

•••••

Sourire crispé, coucou timide. La couverture donne le ton : voilà Frisson, écureuil aussi mignon que pantouflard et froussard. Il vit dans son arbre rassurant comme un cocon, et n'en sort pas. L'inconnu c'est dangereux : peuplé d'abeilles tueuses, de requins, d'extra-terrestres... Mais parfois l'inconnu surgit sans être invité*, et Frisson a beau avoir anticipé les dangers, il va devoir improviser.

Merveille ! Album vraiment rigolo et adorable grâce à la bouille et aux expressions de Frisson - quand il se cache partiellement les yeux, par exemple. 
Les situations sont très amusantes, et le sens du détail dans le graphisme rend le tout encore plus drôle.

De quoi bien rire avec les petits lecteurs, et éventuellement l'occasion de leur parler des peurs, les aider à dédramatiser.
Les adultes pourront y voir un écho à leurs propres phobies et inhibitions, leur paranoïa, leur hypocondrie... Et s'en moquer, aussi honteux qu'hilares.

* PS hors-sujet : ... et soudain vous offre des fleurs, c'est l'effet magique d'Impulse.

Ils aiment eux aussi "Frissonner" : KikineJérôme, Biblio.

Horloge 12/09 - emprunt mdtk

Challenge de Herissonje lis aussi des albums [empruntés à la médiathèque]

challenge_albums_jeunesse