long_WEJMLabor Day - 2009
traduit de l'anglais (US) par Françoise Adelstain

10/18, janvier 2011, 251 p.

♥♥♥♥♥

La mère de Henry ne s'est jamais remise du départ de son mari. Elle ne sort plus de chez elle, se repose sur son fils de treize ans qui est devenu peu à peu et bien malgré lui l'homme de la maison. Et puis, "arrive un vagabond" (encore une fois, le titre du roman de Goolrick s'adapte parfaitement)... Lequel va chambouler leur petite vie bien tristounette.

Superbe roman. Sur l'adolescence, la maternité, les relations mère-fils, le couple, l'amour, la jalousie, la trahison...
Encore une auteur dont la pertinence et la sensibilité (plume et propos) me rappellent le talent de Joyce Carol Oates. Les thématiques sont proches également - c'est un chouïa moins sombre ici, malgré tout.

J'ai repéré de cette auteur : Les filles de l'Ouragan  (déjà dans ma PAL) et Baby Love.

Horloge  21 au 24/09

Merci Patricia ! Emoji Emoji