vendredi 27 septembre 2013

~ Maîtres du jeu, Karine Giébel

Pocket noir, septembre 2013, 128 p. ♥♥♥♥♥ L'auteur a montré son talent dans de bons thrillers denses, riches. Quid de ses qualités de novelliste ?Ces deux récits d'une soixantaine de pages sont évidemment moins consistants que des romans, mais néanmoins habiles.Leurs ressorts sont très différents : la première nouvelle est riche en surprises, sans que l'on attende particulièrement de rebondissements, tandis que la seconde accroche son lecteur avec une tension croissante, mais peut décevoir à la fin.Karine Giébel a deux convictions... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]