qui_va_loinThierry Magnier Editions
janvier 2013, 144 p.

♥♥♥♥

Encore un exemple bouleversant d'exil prometteur pour la France... qui n'était qu'un mirage.

Kimia a quitté le Congo à neuf ans, encouragée par son père qui fondait de grands espoirs pour l'avenir de sa fille : "Un jour tu iras à Paris. Tu auras un bon métier. Tu te marieras et tu auras des enfants."  (p. 53)

Long voyage clandestin de cette enfant encore si jeune, pas d'existence officielle dans le pays d'accueil. Mais elle n'aura pas besoin de papiers : grâce aux bons soins d'une tante "sorcière" et vénale, elle sera vendue à un couple fortunée, cloîtrée dans leur bel appartement parisien, leur esclave pendant huit ans.

On sait d'emblée qu'elle ne s'en sortira pas, puisque dès les premières pages, on la voit errer dans les rues puis poursuivie par les autorités.

Un récit poignant et hautement révoltant, à découvrir dès 12 ans.

 Sur ce thème :

- Je préfère qu'ils me croient morts, Ahmed Kalouaz (trafic de jeunes garçons africains à qui l'on promet une belle carrière de footballeur)
- Libérer Rahia, Yaël Hassan (une enfant esclave en France au XXIe siècle)
- Un des épisodes de la série Aya de Yopougon
- Demain, demain  de Laurent Maffre (le mirage pour les étrangers du Sud de l'Europe et d'Afrique du nord qui venaient travailler en France dans les années 50)
- Trilogie de Marc Cantin : Moi, Félix

Horloge 4-5 octobre - emprunt mdtk