lundi 11 novembre 2013

~ Purgatoire des innocents, Karine Giebel

Fleuve Noir, mai 2013, 592 p.        Stop ! Karine Giébel reprend toujours les mêmes thèmes : sadisme, masochisme, rapports de domination/soumission avec ambivalence de sentiments et sexualité du même registre. Et les mêmes ingrédients : le type d'homme, le style de femme forte-tête, la captivité, la séquestration, les prédateurs qui deviennent proies et vice-versa. Je commence à connaître, j'ai lu tous ses romans et nouvelles, et je me demande pourquoi.Bref, non seulement elle nous sert toujours la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]