le sang du bourreauMasque Poche, mai 2013, 376 p.

DT

♥♥♥♥♥

Cet individu serial-kill ses conquêtes féminines avec la complicité et les encouragements d'une certaine Cora. Il se travestit, les torture, les scarifie et filme leur agonie pour continuer à jouir du spectacle a posteriori en attendant le prochain meurtre.

Reste pour les enquêteurs - la commissaire Edwige Marion en tête - à trouver la logique du modus operandi et un point commun entre les victimes pour remonter jusqu'au coupable.

Scénario et distribution des rôles classiques dans ce genre de littérature, mais l'intrigue est menée efficacement, et l'implication personnelle de certains enquêteurs ajoute du piment à l'affaire.
L'auteur nous propose rapidement un coupable, le lecteur alterne donc entre : je prends / ça serait trop facile / oui / non / mais / si oui pourquoi / si non comment, etc. Ce qui fait de ce thriller un excellent page-turner.
Les explications sont intéressantes, mais le dénouement peut paraître grotesque et trop vu dans les polars. Type de fin à re-situer dans le contexte, peut-être, pour le trouver moins éculé - cet ouvrage est paru en 1996.

Encore un thriller les amateurs de suspense qui en lisent peu. Les accros passeront certainement un bon moment mais pourront être déçus/agacés par la pirouette finale.

Horloge du 24/11 au 03/12

Challenge thrillers et polars de Liliba 2013/2014

logo_thrillers_Lili_2013_14_2

  • Quelques mots sur l'auteur : Née en 1947, Danielle Thiéry est une ancienne commissaire divisionnaire (première femme de l’histoire de la police française à accéder à ce grade) aujourd'hui écrivain.