meurtre poissonsAcqua in bocca, février 2011
traduit de l'italien par Serge Quadruppani
Pocket, novembre 2013, 152 p.

♥♥♥♥♥

Dans un appartement de Bologne, on trouve le cadavre d'un homme, mort étouffé dans un sac en plastique. A ses côtés, trois poissons exotiques tout aussi morts que lui.

Cette histoire de meurtre et de poissons rouges, on s'en fiche un peu, voire beaucoup. Bien plus que son intrigue banale et souvent invraisemblable, c'est la forme de ce court roman policier qui est intéressante : une compilation de documents - photos, articles de presse, rapports de police, et surtout échanges épistolaires ludiques et amusants entre deux enquêteurs.
Plus passionnante encore : la genèse, en postface, de cet ouvrage. Fruit d'un travail conjoint entre deux auteurs prolifiques de romans policiers, fusion de leurs deux univers. Rencontre et confrontation, à la faveur de cette intrigue, de leurs deux enquêteurs récurrents (l'inspectrice Grazia Negro de C. Lucarelli, le commissaire Montalbano de A. Camilleri). Une collaboration, un défi, presque un duel entre deux romanciers via leurs personnages qui se donnent la réplique, comme dans une partie d'échec, un spectacle de marionnettes en improvisation, un jam-session.

Bref, malgré une intrigue et un dénouement sans grand intérêt, ce livre se dévore, pour le plaisir de la construction, des échanges entre protagonistes, de l'exercice de style à quatre mains.

Horloge  25/12 - choisi pour la couv

Challenge thrillers et polars de Liliba (2013/2014)

logo_thrillers_Lili_2013_14_2