mauvais pasBad Move, 2004
trad. de l'anglais (Canada) par Daphné Bernard

Belfond, 2012 - J'ai lu Thriller, septembre 2013, 411 p.

Lu par Mr

♥♥♥♥♥

Le narrateur, Zack Walker, est auteur de science-fiction. Son épouse est journaliste, et leurs deux enfants lycéens. Toute la famille a récemment quitté le centre d'une ville de taille moyenne, pour aller vivre dans un quartier résidentiel de sa proche banlieue, réputé plus sûr.

Les enfants regrettent leur ancien cadre de vie, et malgré le déménagement Zack trouve encore bien des motifs d'inquiétude. Sa peur naturelle, voire pathologique, est alimentée par les multiples imprudences ou étourderies de ses proches (sac du fils laissé en haut des marches de l'escalier, clefs oubliées sur la porte d'entrée, sac à main de sa femme posé dans un caddie sans surveillance...).

La découvert fortuite d'un cadavre et quelques initiatives malheureuses de Zack vont lui donner de bonnes raisons de s'inquiéter, pour lui et toute sa famille...

J'ai beaucoup apprécié le ton humoristique de ce roman policier. L'identité du/des coupables m'ont semblé être d'un intérêt secondaire, le suspense résidant surtout dans la façon dont Zack saurait, soit mettre fins à ses ennuis, soit les aggraver par une nouvelle bévue. Ce personnage et les situations dans lesquelles il s'enlise m'ont fait penser à Wilt, même si Linwood Barclay évite les outrances auxquelles Tom Sharpe recourt systématiquement dans sa série (pour le grand bonheur de certains de ses lecteurs, dont je fais partie).

L'avis de Canel.