un ciel rouge

Albin Michel, février 2014, 280 p.

♥♥♥♥

XIXe siècle, une ferme en Irlande, un exil aux Etats-Unis. Tout pour me plaire a priori. Je me voyais déjà dans la verte campagne irlandaise, puis chez des pionniers américains dans une délicieuse maison de rondins comme celle des Ingalls, ou au contraire dans une cité ouvrière hostile où les émigrés triment et sont maltraités.

La comparaison avec Cormac McCarthy en quatrième de couverture aurait dû m'alerter, l'annonce d'une "chasse à l'homme" aussi. Cet auteur talentueux et ce genre d'aventure m'ennuient fortement, a fortiori s'ils sont accompagnés de nature writing et de survie dans les bois, façon Robinson - un Robinson traqué par une poignée de méchants armés.

Je me suis copieusement barbée mais cramponnée, pour finalement renoncer au tiers du livre après 90 pages. Nul espoir en feuilletant la suite, ni en lisant l'intégralité de la quatrième de couverture. Laquelle a achevé de m'agacer : beaucoup trop bavarde, elle annonce des événements qui surviennent très tard dans le récit, bien après le premier tiers de l'ouvrage. 

Merci à Claire M. et aux éditions Albin Michel. Désolée pour cet "échec" de lecture. Mais je suis persuadée que l'ouvrage plaira beaucoup à Mr.

logo rentrée janv2014
 Lecture d'un ouvrage de la rentrée d'hiver 2014
Rejoignez-nous chez Valérie