lettre a helga

Svar við bréfi Helgu, 2010
traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson
Zulma, août 2013, 131 p.

♥♥♥♥♥

Au soir de sa vie, le vieux Bjarni adresse à Helga une longue lettre d'amour teintée de nostalgie, de regrets et d'amertume. Il l'a aimée passionnément - enfin son corps, surtout.

Qui osera prétendre qu'il fait froid en Islande ? Pas ce Bjarni, en tout cas, fréquemment obligé "d'éteindre dans l'eau glacée le feu qui le brûlait" lorsqu'il pensait à Helga. Pas le lecteur non plus, qui passe du chaud bouillant de cette passion charnelle à la moiteur des bergeries, avec odeur de suint et d'urine fermentée en fond olfactif.
Je suis passée au tiède aussi, lorsque le vieil homme se fait vieux papi rasoir, grincheux, passéiste, de mauvaise foi.

Je retiendrai de cet ouvrage de jolis portraits de la rude campagne islandaise et de ses habitants, de leurs métiers, de leurs modes de vie, entre les années 1940 et l'exode rural corrélé à l'industrialisation/la mondialisation que cet homme déplore tant.

Je partage totalement les avis de Valérie et de Sandrine.
Jérôme, lui, a "adoré ce vieux papi rasoir, grincheux, passéiste, de mauvaise foi et (...) aussi très lâche". Z'êtes bien tous les mêmes, tiens ! 

Horloge  26 & 27 mars - emprunt mdtk

Challenge de Claire - Islande

challenge Claire