anarchie

LP

Delcourt, janvier 2014, 80 p.

♥♥♥♥♥

Dans Points noirs et sac à dos Leslie Plée revient sur ses années collège. Bien vu et drôle, l'album fait mouche aussi bien auprès des adolescents que des adultes.
Mauvaise foi à l'égard des parents, regard impitoyable sur les 'vieux' (20 ans et plus), complexes sur le physique, mesquineries et concurrence entre filles, mais aussi bons moments de confidences et de complicité entre copines. Et, bien sûr, les premières fois 'initiatiques' de l'adolescence féminine (french kiss, cigarette, règles, soutien-gorge, boum...).
Sourire voire rire à chaque page.

Le contraste est saisissant avec ce dernier album où l'auteur dresse un auto-portrait de ses années lycée.
Révolte contre la société, démesure, déprime, fumette, défonce, cours séchés, errance et marginalisation. Le ton n'est ni drôle ni mignon, cette fois. Certes, cette période est souvent difficile à vivre, ces problèmes méritent qu'on s'y attarde, on se reconnaît sur certains des comportements. Mais la description que fait l'auteur du malaise adolescent est sombre et lourde - d'autant plus que cela reste descriptif et tourne en rond, ou plutôt en spirale, puisque les personnages s'enfoncent. Ce type de récit m'a rappelé Quatre yeux de Sascha Hommer.

J'avais acheté cet album pour ma fille, Points noirs et Sac à dos lui ayant beaucoup plu. Celui-ci ne me semble pas présenter un grand intérêt pour elle, pour l'instant. J'ai sans doute le tort de comparer avec le précédent, de m'être attendue à ce que le propos reste à la fois acéré et léger.

J'avais apprécié en revanche L'effet Kiss pas Cool, journal d'une angoissée de la vie. Là encore, Leslie Plée y évoque ses angoisses et son mal-être, mais de manière plus émouvante. 

logo rentrée janv2014
Lecture d'un ouvrage de la rentrée d'hiver 2014
Rejoignez-nous chez Valérie