l'échelle de glasgow

Syros, Tempo +
mai 2007, 122 p.

Un père au chevet de son fils de quinze ans plongé dans le coma. Sa détresse est d'autant plus grande qu'il se sent coupable, se reproche de n'avoir rien vu venir. Pour le retenir, renouer les liens avec cet enfant qui a grandi si vite et lui a échappé, il lui raconte une histoire, jour après jour, guettant un frémissement de vie.

Un grand livre de cent vingt pages, ça existe !
Ce roman jeunesse évoque de manière sobre, belle et poignante l'amour paternel, les rêves et les souffrances adolescentes, l'amitié et les sentiments honteux qui peuvent l'accompagner (jalousie, haine), l'appel du néant...
En fond sonore : du "pur" rock des années 70, avec Jimy Hendrix et les paroles de son Astro Man en vedette.
Intense, émouvant, subtil.

Livre lu pour accompagner Miss dans son "défi lecture de 5e". Fiston et Mr l'avaient découvert dans ce cadre également.
Excellent choix des enseignants.  

A découvrir dès 12-13 ans. 

Horloge dévoré le 20 avril - emprunt mdtk

  EXTRAIT : "Donne-moi ta main, mon grand... Là... Je serre pas trop, ça va ? C'est bon de tenir ta main, tu sais. C'est bon. Toucher ta peau. C'est vrai, on ne se touche presque plus. Ça aussi, c'est un truc qui me manque. Ça me plairait bien, de temps en temps, de te prendre dans mes bras. Te serrer contre moi. Juste pour te sentir, te respirer un peu. Mais ça fait partie des choses qu'on n'ose plus... Hein ? Qu'est-ce que tu dirais ? Un bon gros câlinou à son papa ! Tu parles, je vois d'ici comme tu m'enverrais bouler ! Et pourtant..."  (p. 18-19)